Comment anticiper les situations de crise en entreprise ?

crise en entreprise

Publié le : 13 septembre 20215 mins de lecture

Les crises font barrage à l’évolution d’une organisation. Au cours de son expansion, l’entreprise peut être confrontée à des intérêts divergents qui peuvent provoquer un blocus organisationnel ou menacer son existence. Ces situations extrêmes et indépendantes de la volonté de la direction générale de l’entreprise peuvent être éphémères. Cependant, elles peuvent avoir des répercussions sévères, voire irréversibles. Voici l’essentiel à savoir sur les différentes méthodes à mettre en œuvre pour éviter ces problèmes au sein de votre entreprise.

Faites recours au management de transition

Une crise relève généralement d’une gestion inefficace. Elle peut intervenir suite à une modification du fonctionnement de la structure, à des réformes, à l’introduction d’un nouveau produit, à une affectation du personnel, etc. En outre, toute décision du manager peut provoquer des crises. Ces transformations peuvent être mal assimilées par tout le personnel ou juste une partie et provoquer des tensions. C’est la raison pour laquelle l’une des meilleures solutions pour anticiper les crises au sein de votre institution est de recourir au management de transition. En effet, le manager de transition est capable de procéder à une parfaite conduite du changement. Qu’il s’agisse de profiter d’une période de croissance, de procéder à la gestion d’une crise ou encore de pallier l’absence d’un cadre, le management de transition est la solution parfaite. Il va sans dire qu’en cas de crise, il est impératif pour toute entreprise de parer au plus pressé. Le cas échéant, le comité de direction réuni en réunion extraordinaire doit décider de l’intervention d’un manager de transition ou d’un cabinet de conseil en vue de sortir de la difficulté que traverse l’entreprise.

L’autre avantage du gestionnaire de transition est qu’il permet de prévenir une prochaine crise. En effet, un tel décideur est doté d’une bonne capacité de prévision. Il ne s’intéresse pas qu’au présent, mais il prend également toutes les dispositions en vue de s’assurer de l’avenir de l’entreprise. Cette capacité d’anticipation est importante pour la firme dans la mesure où certaines crises sont fatales. Le départ d’une excellente recrue, la perte d’actions, le retrait des actionnaires sont autant de situations que doit éviter l’expert. Son intégration dans le dispositif décisionnel de la structure doit alors être envisagée dès la mise en place du comité de direction. Dans son cahier de charges, il doit veiller également à former tous les dirigeants et les collaborateurs en vue de leur donner toutes les capacités managériales en vue de surmonter les difficultés.

Mettre en place une organisation de gestion de crise

L’anticipation d’une situation de crise dans une entreprise n’est pas un travail ponctuel. Elle requiert de la part de la direction générale, une grande capacité organisationnelle. Elle demande aussi une analyse objective des situations passées. En vue de mieux appréhender et gérer parfaitement les situations de crises, vous devez songer à mettre en place une organisation de gestion de risques. Il s’agira pour vous de prendre toutes les mesures techniques et opérationnelles pour organiser une veille en la matière. Vous devez également tenir compte de toutes les dimensions comportementales des individus en situation de crise. Pour y arriver, vous pouvez vous appuyer sur un collaborateur extérieur spécialisé en Risk management. Ce dernier va se charger d’identifier, d’évaluer et de prioriser les éventuels risques auxquels pourrait faire face l’entreprise. Une fois ces différentes étapes franchies, il pourrait alors proposer des solutions de gestion de crise sur mesure.

Demeurer attentif aux signaux et alertes

La généralisation d’une crise n’est pas soudaine. Elle découle d’un long processus non contenu et mal maitrisé. Les premiers signaux sont de natures diverses. Leurs points communs sont relatifs à leur caractère bénin. En conséquence, la cellule d’anticipation tout comme le manager doivent être sensibilisés et formés aux différentes alertes. C’est un préalable important à mettre en œuvre avant la mise en place d’une quelconque procédure d’anticipation de crise. Vous pouvez faire appel à un cabinet de conseil pour conduire un audit des vulnérabilités afin de mettre en lumière les points sensibles de votre organisation. Cet audit peut être aussi utile pour vous aider à adopter une gestion plus flexible et véloce capable de s’adapter à chaque phase de développement de la firme.

Par ailleurs, contrairement à l’opinion commune, la gestion d’une entreprise ne relève pas réellement du dirigeant. Elle doit être l’œuvre de l’ensemble du personnel. Chaque acteur du système doit anticiper sur les risques et agir pour l’évolution du groupe. C’est pour cette raison que le personnel doit être toujours sélectionné et formé dans le but de partager la vision de votre compagnie. Vous devez travailler perpétuellement sur cet esprit de corps afin d’éviter les cas graves de départ du personnel ou pour lutter contre les crises liées à une concurrence agressive.

Qu’est ce qu’un programme de comptabilité d’entreprise ?
Qu’est ce que la comptabilité industrielle ?

Plan du site