Comment réduire le montant de vos impôts ?

réduire le montant de vos impôts

Vivre dans un pays dont le taux d’imposition est particulièrement élevé n’est pas toujours facile. De cette situation nait l’envie de trouver les moyens de le réduire autant que possible. Certes, l’imposition sert au bon fonctionnement de l’État, mais sa réduction n’est pas une infraction, tant que les motifs figurent parmi les niches fiscales existantes. Ainsi, vous pouvez bénéficier, soit d’une réduction, soit d’un crédit ou d’une déduction sur l’impôt, selon la niche fiscale exploitée. La consultation d’experts comme julien vautel devient alors indispensable.

L’investissement dans l’immobilier ou dans les PME

L’immobilier constitue une niche fiscale très prisée. En effet, il s’agit d’un moyen de réduire considérablement son imposition, et d’augmenter en même temps son patrimoine. D’autant plus qu’il existe de nombreuses possibilités d’investir dans l’immobilier. Que vous vouliez investir dans du neuf ou vous lancer dans la rénovation d’anciens immeubles, la Loi Pinel offre une optimisation d’impôt non négligeable. Cependant, cette solution requiert quand même une bonne gestion de patrimoine compte tenu de sa valeur. Les services et conseils des professionnels du patrimoine tels que Julien Vautel peuvent alors être indispensables.

L’État favorise aussi la participation à tous les domaines qui entrent en jeu dans l’économie du pays. Ainsi, un placement dans les fonds d’une PME est une raison valable pour avoir le montant d’impôt réduit. À la suite de cet investissement, les impôts sont alors susceptibles d’être réduits de la valeur du quart de celui-ci. Il est, toutefois, nécessaire de préciser que des conditions sont à respecter avant de bénéficier de cette aubaine.

 L’investissement dans la transition énergétique

Pour tout propriétaire d’une résidence dont la date de construction est d’au moins 2 ans, investir dans des travaux liés à la transition écologique est une valeur sûre. Ainsi, lorsque vous voulez apporter des modifications ou réaliser un entretien, opter pour l’optimisation de la consommation d’énergie peut alléger vos impôts. Le Crédit d’Impôt pour la Transition écologique ou CITE existe justement à cet effet. Ce crédit donne la possibilité de déduire une partie des dépenses déboursées pour les travaux liés à l’entretien ou la modification au montant de l’impôt. Le taux de remboursement ne dépasse, cependant, pas les 75 %.

Pour en bénéficier, il faut prendre l’initiative d’isoler son logement. Il peut s’agir d’une isolation thermique ou acoustique. Ainsi, les éléments du logement à prendre en compte pour les travaux sont : la toiture, les façades, les ouvertures et les planchers. Toutefois, réaliser des travaux d’isolation n’est pas suffisant pour obtenir un CITE. Le prestataire des travaux doit, effectivement, être titulaire d’un certificat RGE. Isoler son logement soi-même n’est alors pas une option si le but à atteindre est de voir son imposition réduite. Il faut faire appel à un spécialiste qui peut vous donner une certification une fois l’isolation terminée.

Le transfert de revenu ou du patrimoine

Sachant que le taux d’imposition est directement lié au revenu et du patrimoine. Transférer une partie de son revenu à ses enfants est un motif de réduction de la base imposable. Cette option est souvent utilisée par les parents ayant des enfants qui sont encore étudiants, et sont ainsi moins sujets à la fiscalité. De cette manière, les biens qu’ils perçoivent ne sont pas soumis aux mêmes taux d’imposition que ceux des parents. En effectuant le transfert, le montant du revenu ou le bien immobilier concerné sera ainsi déduit de la base d’imposition. L’impôt à payer se retrouvera alors également minimisé. Et en plus d’être une solution pour payer moins d’impôt, il s’agit déjà de la préparation de sa succession. Avoir recours à la gestion de patrimoine par un professionnel comme julien vautel peut, de ce fait, être nécessaire.

La souscription à un PERP ou le Plan d’Épargne Retraite Populaire est aussi une possibilité à explorer dans la quête pour réduire le montant de son impôt. En plus de prendre de l’avance pour préparer leur retraite, le PERP a un avantage fiscal qui séduit une grande partie des futurs séniors. En effet, le montant transféré dans ce plan de retraite peut être déduit de l’imposition affectant le revenu.

 La prise en charge d’un salarié à domicile

Déjà connue de la majorité, cette solution est une des plus utilisées afin de bénéficier d’un crédit d’impôt. En plus d’être facilement accessible, ce crédit peut être d’une grande aide pour les foyers à revenu modeste. La diminution de l’imposition peut, effectivement, atteindre la moitié du montant versé au salarié, tant que cela ne dépasse pas le seuil fixé par l’administration.

De ce fait, que vous ayez recours aux services d’une femme de ménage, d’un jardinier, d’un baby-sitter ou toute forme d’aide à domicile, il est possible de le déclarer et de bénéficier d’un crédit sur l’impôt. Certaines personnes l’ignorent alors, mais les services pour lesquels elles payent peuvent aussi avoir des répercussions positives sur le plan fiscal.