Charger une fiduciaire pour le calcul et le paiement de ses impôts à Fribourg

Charger une fiduciaire pour le calcul et le paiement de ses impôts à Fribourg

En Suisse, les impôts et la fiscalité sont assez complexes. En effet, les règles appliquées dépendent de votre niveau de salaire, le type de permis ou encore le canton de travail. En revanche, le mode de calcul est plutôt simple par rapport à celui de la France et des autres pays. Mais pour ne pas faire d’erreur, il est recommandé d’engager une société fiduciaire pour vous aider à calculer et à déclarer vos impôts.

À propos des impôts et fiscalité en Suisse

L’impôt sur le revenu en Suisse se compose d’impôt cantonal, fédéral et communal. Les règles fiscales varient alors selon le canton. C’est pourquoi le système fiscal suisse est assez complexe. Mais en principe, le lieu d’imposition dépend de plusieurs facteurs, dont le lieu de travail et le lieu d’habitation. Pour les personnes qui travaillent en Suisse, mais qui rentrent quotidiennement en France, elles pourront payer leurs impôts en France. En revanche, si vous résidez en Suisse et que vous ne rentrez en France qu’une fois par semaine, vous devez régler vos impôts en Suisse peu importe le canton. Toutefois, il faut savoir que chaque canton dispose de ses propres règles fiscales. Pour déclarer ses impôts à Fribourg, on se soumet aux règles fiscales de la commune. Il en est de même pour les frontaliers du canton de Genève, le barème d’impôts « à la source » est mis en vigueur. Si vous êtes résidents en Suisse et frontaliers, il est indispensable de recourir à l’aide d’une fiduciaire pour vous conseiller sur la déclaration de vos impôts. Pour bénéficier de conseils professionnels sur le paiement d’impôt à Fribourg, consultez www.wegroup.ch. Vous y trouverez plus de détails sur la fiscalité à Fribourg.

Les différents types d’impôts

Que vous habitiez à Genève, à Fribourg, à Vaud ou à Bâle, la déclaration de vos impôts est obligatoire. Cependant, le mode de calcul est différent d’un canton à un autre. En Suisse, il existe 3 types d’impôts directs. Tout d’abord, il y a l’impôt sur le revenu et la fortune qui représente la plus grosse charge de la majorité des contribuables. Le revenu imposable se trouve être la différence entre les déductions et les revenus bruts. Le revenu brut peut venir du salaire, d’une activité indépendante et des retraites. Il peut aussi s’agir des revenus de loyers, une fortune mobilière ou immobilière ou toute autre source de revenus quelconque intégrant par exemple des gains de loterie. Quant aux déductions, ce sont toutes les dépenses du ménage. Ensuite, on retrouve les impôts de consommation, appelés aussi les impôts indirects, qui sont perçus auprès des entreprises tels que la TVA. Ce sont surtout les consommateurs qui supportent cette charge fiscale puisque la TVA est toujours répercutée sur le prix de vente d’un produit. Et enfin, toutes les sociétés doivent également régler des impots fribourg. Le calcul est basé sur leur capital et leurs bénéfices.

Les documents nécessaires à la déclaration d’impôts

Il n’est pas nécessaire d’accompagner des pièces justificatives à la déclaration de revenus. Seulement, les documents consistent à calculer convenablement vos impôts. Si vous faites appel à une fiduciaire, il faudra envoyer toutes les pièces à la société afin qu’elle puisse calculer le montant exact de vos impôts. Il est fortement conseillé de réunir les documents nécessaires en cours d’année pour éviter les précipitations en fin d’année. Les justificatifs d’impôts intègrent souvent le certificat de salaire, les relevés bancaires, postaux et des titres, le décompte des frais médicaux et des frais professionnels. Les attestations de cotisation au 2ème pilier et 3ème pilier sont aussi utiles ainsi que les attestations des frais de formation continue et les attestations de dons. Pour tous ceux qui sont propriétaires d’un bien immobilier, ils devront fournir tous les documents relatifs aux dettes, à l’impôts foncier, les attestations de frais d’exploitation et d’administration, les factures d’entretien et de réparation, etc. En ce moment, il est tout à fait possible de réaliser sa déclaration fiscale en ligne. D’ailleurs, elle est obligatoire en France depuis cette année 2019. La déclaration d’impôts via Internet simplifie la vie puisque vous serez guidé tout au long du processus. Il est même possible de corriger le formulaire en cas d’erreur.

Comment calculer les impôts ? 

Le calcul d’impôts à Fribourg sur le revenu évolue de manière progressive. Il peut se référer aux revenus nets du foyer en suivant un certain pourcentage. Le pourcentage en question diffère selon la tranche d’imposition et le barème de l’impôt sur le revenu. Ce dernier est mis à jour chaque année par l’Etat. Pour vous aider à calculer rapidement vos dettes fiscales, vous pouvez effectuer une simulation d’impôt en ligne. Cet outil de calcul permet d’évaluer le montant de vos impôts sur vos revenus. A noter que le simulateur prend en compte les changements instaurés par la loi, le barème de l’impôt, le taux d’imposition adapté et les règles fiscales du canton. Pour réaliser l’estimation, il faut juste remplir un formulaire en ligne. Il va falloir inscrire la nature de vos rentrées d’argent, notamment les salaires, les revenus locatifs, mobiliers ou fonciers. De la même manière, les charges déductibles devront aussi être communiquées afin d’obtenir une indication du montant de vos impôts et le niveau de taux marginal d’imposition. Une fois la demande validée, vous bénéficierez d’un retour sur le montant exact que vous devez payer. L’utilisation du simulateur est rapide et gratuite.

Les avantages d’engager une fiduciaire 

La déclaration et le calcul d’impôt à Fribourg peuvent vite s’avérer complexes et fastidieux. C’est pour cette raison qu’il est impératif de recourir aux services d’un professionnel fiduciaire. Ce dernier se chargera de faire la déclaration de votre impôt à votre place. Il vous conseillera sur les règles fiscales appliquées à Fribourg. Il vous accompagnera de près pour vous éviter les divers pièges et pour revendiquer les déductions acquises. Si vous êtes un chef d’entreprise, travailler avec une société fiduciaire réduit le nombre de tâches à réaliser dans l’organisation. En effet, elle s’occupe de calculer les impôts de la firme suivant les bénéfices et le capital. La fiduciaire fournit des conseils personnalisés pour vous faire bénéficier d’une réduction d’impôts. L’intervention des experts dans le domaine fiscal permet d’améliorer la productivité de l’entreprise. Un cabinet fiduciaire collecte toutes les données utiles à la déclaration fiscale comme la TVA. Par ailleurs, il est aussi apte à effectuer toutes les tâches administratives et juridiques. Et une fiduciaire est parfaitement apte à se charger de la gestion de la comptabilité d’une firme. L’organisme fiduciaire conseille une entreprise en difficulté incluant la gestion de dettes et des prêts bancaires. Les fiducies vous feront gagner du temps et vous permettent de ne pas faire des erreurs.