Méthodes de calcul du coût de la comptabilité analytique

comptabilité analytique

La comptabilité analytique de gestion est un instrument comptable exceptionnel pour déterminer tous les coûts sur une branche particulière d’une entreprise. Par coût, on entend l’accumulation des charges sur un produit. Le procédé des coûts complets fait partie des méthodes de calcul pour déterminer l’ensemble des coûts en comptabilité analytique.

Le procédé des coûts complets

Il s’agit de savoir le coût de revient des produits confectionnés par une entreprise pour une période déterminée.  Pour cela, les différentes charges liées à la confection et à la vente des biens doivent être connues pour entreprendre le calcul. Si l’entreprise possède plusieurs unités de production, pour chacune d’entre elles seront mis en relation le coût total de production des produits et leur prix de revient. Ainsi il sera plus facile de connaître le bénéfice obtenu par la vente d’un bien ou d’un service de l’unité. Par cette méthode, les acteurs de l’entreprise pourront facilement décider du prix de vente d’un produit de façon à ce que celui soit compétitif tout en rapportant un gain intéressant, donc si le projet est à envisager. Cette méthode de comptabilité analytique est encore connue comme la méthode du coût de revient.

La méthode de calcul des coûts complets

Le coût complet est défini comme la somme des charges directes et des charges indirectes liées à l’approvisionnement, la production et la distribution-vente d’un produit.

Les charges directes forment le coût direct du produit c’est-à-dire les charges liées directement à sa conception telles les matières de fabrication, la durée et la quantité de main d’œuvre utilisée.

Les charges indirectes sont plus difficiles à déterminer car il faut alors faire un calcul plus complexe pour connaître la part de consommation d’un produit dans des charges réparties sur plusieurs produits telles que l’approvisionnement, le transport, les besoins énergétiques. La détermination des charges indirectes passe par des calculs dans des centres d’analyse ou unités d’œuvre auxiliaires et principales.

Coûts complets et coûts partiels

Le coût partiel est calculé d’après le coût complet d’un produit. Les charges à distinguer sont réparties en deux groupes :

  • Les charges variables qui varient selon la quantité de produits obtenus, une marge et un taux de marge seront nécessaires à calculer,
  • Les charges fixes qui permettent de dégager un seuil de rentabilité. On distingue les charges fixes spécifiques imputées à un seul produit et les charges fixes communes couvertes par des marges spécifiques à chaque produit fabriqué.