Conseils pour réussir l’épreuve du UE 10 du DCG

Epreuve d’examen

Le concours de la DCG est l’une des plus difficiles au monde. Il faut compter 3 ans pour le réussir. Sur le papier, il existe 13 unités d’enseignement à réussir, mais personne n’y est arrivé jusqu’à présent. La solution est donc de les répartir sur plusieurs sessions. Le tout est de savoir comment s’organiser ?

Organiser les révisions

L’expertise comptable est une formation très spécifique dont seules les meilleures réussissent. Pour cela une organisation rigoureuse est utile pour valider un DCG. L’organisation doit être rythmée et cadencée. En réalité, certaines matières doivent être priorisées. En premier lieu, il faut passer en priorité les introductions en droit, suivi des droits liés à la société et enfin les droits fiscaux. Deuxièmement, faire les initiations en comptabilité et comptabilité approfondie. Suivi des unités d’enseignement lié à l’économie, finance et management. En troisième lieu, faire les unités d’enseignement sur les relations professionnelles, même si celui-ci n’est qu’à retourner qu’en troisième année après un stage. Bien évidemment, certaines matières sont complémentaires et ordonné leur révision permet de mieux comprendre l’ensemble. Il est aussi utile de maîtriser l’anglais si l’étudiant souhaite devenir un expert-comptable confirmé. Et s’il a perdu quelques points lors de l’oral, passer les examens de langue facultative permet d’en gagner d’autres. Connaitre les sujets et Jury passé peut aider à réussir l’examen. Plus d’informations sur réussir dcg

Avoir une stratégie de méthodologie

D’une manière générale, une stratégie de méthodologie doit être appliquée aux formations DCG. Les meilleures peuvent rivaliser avec ines expertise. Pour cela, la première méthode est de bien analyser et aborder les questions. Pour cela, il est utile de s’entraîner avec des exercices et questionnaires déjà posés lors des précédents examens. Que cela soit des actes juridiques, décision judiciaire ou encore des questions de dispositif légal. Lors de l’analyse, il faut trouver le contexte et établir les dispositifs liés à la législation. Ensuite, il est nécessaire d’établir un plan de résolution d’ordre juridique. Et finalement, afin d’attirer la sympathie du jury, il est primordial d’être logique, claire et structurer. Puis valider à l’avance l’inscription dscg.

Durant l’épreuve d’examen

La préparation à l’examen dcg en alternance dure 3 ans. Et durant le jour de l’examen, il faut commencer la journée par un bon petit-déjeuner. Cela est utile pour affronter la journée et ses divers rebondissements. Ensuite, pour éviter le stress, il ne faut pas oublier d’avoir une collation à porter de main. Et afin, d’éviter d’avoir de mauvaises surprises, il faut prendre de l’avance et autant que possible arrivé quelques heures avant le début de l’épreuve. Toutefois, il est constamment important de surtout garder en tête que les autres candidats sont nos adversaires durant les épreuves. En effet, avant l’examen, il faut éviter toute activité source de stress. Au moment des épreuves, la meilleure des solutions est d’optimiser son temps. Afin de pouvoir préparer calmement la prochaine épreuve. De plus, pour la bonne compréhension du sujet, il est important de bien lire et relire ce dernier. En bref, il faut toujours rester concentré durant les heures des différentes épreuves de l’examen.